Rehab

AmyJeunes vous,

Je suis allée voir Amy, le documentaire fort sympathique (si l’on puis dire…) d’Asif Kapadia. On en retient en particulier qu’il ne faut jamais faire confiance à un Monsieur bedonnant aux sourcils proéminents couleur ébène  ou à un fervent porteur de moule-nuggets (en jeans et en vinyle), les addictions, c’est le mal et Fred Perry fait des polos plutôt sympas. Bref, fan ou pas fan, tu peux t’y rendre dans tes confortables espadrilles (…quoique…), n’hésite pas à céder à la gêne devant les passages embués de morphine et rends-toi compte que la dame au gros chignon, elle avait quand même une certaine dose (irf irf irf) de talent!

Moino.

Jerassic World

/!\ Ami lecteur, si tu ne désires point être SPOILE à propos du film d’auteur (gnihihi) Jurassic World, passe ton chemin! /!\
Jerassicworld

(Cliquez sur l’image pour agrandir les lézards… grr)

Il y a environ 2 semaines, j’ai pu voir ce chouette blockbuster qu’est Jurassic World! Fort divertissant au demeurant et impressionnant (3D oblige), Jurassic World m’a fait passer 2 heures sympa mais m’a fait soulever les quelques points que vous venez de lire juste en-dessus, les voici par ordre de considération:

- LES.CHAUSSURES.A.TALONS de Claire
Voilà, vous avez lu ceci en articulant bien les mots et en posant les points entre chacun d’eux, parfait. Donc, je disais, des chaussures A TALONS, TOUT.LE.FILM. Oui, vous avez bien lu, miss Clairounette garde aux pieds ses jolis escarpins tout le saint film:

– Dans les combat boueux
– Au fin fond de la jungle d’Isla Nublar
– Quand elle court en mode « déséquilibrée mentale aux yeux exorbités »
– Lorsqu’elle conduit un camion

Allons, si tu connais au moins une personne de sexe féminin (ou masculin, chacun ses goûts, hein) ayant déjà chaussé de ravissants petits souliers surélevés, tu sais que Steven se fout de notre gueule à tous (en plus d’oublier les plumes des raptors) et qu’il nous floue en nous privant des braillées de douleur d’une Claire agonisant sous les mâchoires de l’Indominus alors qu’elle vient tout juste de se péter les deux chevilles (ouille ouille ouille, ça pique)

- LE PRODUCT PLACEMENT
Le product placement, c’est Owen qui boit une bouteille de Coca au ralenti et en gros plan, c’est le traveling sur la calandre de la grosse Mercedes de Claire, la scène du téléphone où il semble important qu’on sache qu’il est un Samsung, bref, le product placement, c’est tout ce qui, normalement, va vous faire sortir de la salle obscure avec une envie irrépressible (et incompréhensible pour votre petite cervelle manipulée) de vendre mère et père pour siroter une boisson trop sucrée au volant d’une voiture trop chère. Donc loupé pour Jurassic qui te fait juste sortir du cinéma avec l’envie irrépressible de boycotter ces marque qui te prennent pour un con, next.

- L’INDOMINUS REX. L’IN-DO-MINUS REX
Sérieusement? Indominus rex? Indominus et Cortex? Indominus Malus? Allez, on fera comme si ça passait mieux en anglais mais là, on fait comme Owen, le paralysé du sourire et on sort notre plus belle grimace quand ce nom (très certainement déniché un lendemain de cuite. Une TRÈS GROSSE cuite), Indominus malus masse pas des masses.

- LES RAPTORS EN MODE AMOUR FOU
Ok, on parle donc des principaux acteurs des trois précédents films, acteurs sanguinaires, vicieux comme un serial-killer de « Faites entrer l’accusé« , l’oeil mauvais, assoiffé de sang comme DSK d’un… non rien, bref, les plus horribles crevures de tout les temps deviennent de petits chatons aux moustaches frétillantes au contact d’Owen le souriant qui leur apprend à faire les belles et à tenir assises à la cool sans pour autant trancher la jugulaire d’un de nos congénères. Voilà, voilà.

- LA MORALE
Ouuuuuuh, comme les humains sont de vilains capitalistes assoiffés de fric et de profit sans aucune once de conscience quant à leurs actes, ouuuuuuh comme les humains sont d’horribles blasphémateurs osant se prendre pour le TOUT-PUISSANT en créant des bêbêtes qui ne sont plus (pas) sensées exister, ouuuuuh commes les humains sont d’abrutis touristes en bermuda en bob qui (bon, ça OK)…
Et comme les humains se font démonter tout ce qui est démontable dans un jet de sang inexorable parce qu’au final, on vient de le démontrer, ils l’ont bien cherché.

Et pour finir:

- LE MONITEUR CARDIAQUE A DISTANCE
Oups, mourute. Oups, mourute. Aaah, encore vivant, ah non, mourute. Quelle époque fantastique nous vivons, là.

Et toi? Des anomalies ou des grossièretés que tu aurais remarqué? N’hésite pas, je me sens d’humeur académique!

Des bisous, chers reptiles biologiquement modifiés, que la théorie du chaos soit vôtre!

Moino.

Bananaaaaaa!

minionfuckChers vous,

ça suffit, SAPRISTI! La vérité est ici:

– Les minions, ne sont rien d’autre que des Lapins Crétins couplés à des poussins dégénérés (et j’insiste bien sur le sens du mot DÉ-GÉ-NÉ-RÉ), pas des poussins normaux, non, le fond du fond de l’oeuf, ceux dont on sait avant même de les en sortir qu’ils sont complétement à la masse dans le genre strabisme divergent couplé de dysmorphie intellectuelle marquée (si tu branches NRJ12 en plus par-dessus, t’as le top du top du fond du fond)!

Je n’avais rien contre les minions en premier lieu, soyons d’accord, mais à force de me les prendre en pleine tronche à chaque ouverture de mon navigateur de l’Internet (on se met à parler le jeune, par ici), j’ai fait une réaction spontanée, totale et sans concession, ça y est, on y est: JE DÉTESTE LES MINIONS.

Si tu fais partie de leurs fans inconsidérés, laisse-moi t’adresser mes plus sincères félicitations pour ta tolérance sans faille, très cher ami! En attendant, RDV lundi ou mardi qui vient

J’ai été voir un film avec de gros lézards et je me suis donc permis d’en faire une petite synthèse!

Caramels mous et cachous!

Moino.

Hakuna Matata…

lion_tiny… QUEL CHANT FANTASTIQUEUUUUUH!
Histoire de bien commencer le 2ème jour de la semaine, chante à tue-tête sans te soucier du principe de l’open-space, ami lecteur,  contamine voisins et voisines avec ton enthousiasme démesuré, déguste des Choco Krispies et entraîne-toi à imiter les réacteurs d’un boeing 777!!

Bref, deviens à toi seul un plaidoyer pour le télétravail (ou le principe de lapidation en public).
Bonne semaine, et à tout vite!
Hakuna_Matata

Jean-Claude, cette enflure…

 Jean-Claude1

Jean-Claude2(Le truc tout cool, c’est que tu peux cliquer sur les images pour les agrandir… TADAAAA)

Hé mais salut, cher toi!

Après une « petite » pause pour cause de repeuplage de la planète, je fais mon come-back avec le délicieux Jean-Claude, anthropomorphe de nos chers amis, ces petits enfoirés de félins!
Tu sais…

- Les vomis et pipis intempestifs
Les cadeaux morts le dimanche matin
Le dépeçage de vos effets personnels
L’haleine de chacal

Et tout un tas d’autres trucs incluant mépris hors-norme et fluides corporels me font parfois me demander pourquoi on les tolère (c’est Stockholm pour moi qui en héberge 3 avec un dévouement plein d’affection).
Quelque chose me dit que vous ne regarderez plus « Moustache » du même œil…

Ronronnements et boules de poils, je te dis à bientôt, cher lecteur ami (ou pas) des chats!

Moino.